Conseil de la Vallée

Le Président du Conseil

Le Président du Conseil régional de la Vallée d'Aoste est Andrea Rosset.

Le Président du Conseil

Né à Aoste le 17 novembre 1948, il réside à Quart. Titulaire d’un diplôme de géomètre, il est retraité, ancien fonctionnaire de la Région autonome Vallée d’Aoste. En 1980, avec son élection au Conseil communal de Quart, il débute sa carrière politique et administrative au service de sa commune de résidence: il est Assesseur pendant onze ans - de 1984 à 1995 -, et Syndic pendant treize ans - de 1995 à 2008. En 2005, pendant son mandat de Syndic, il est élu Président de la Communauté de Montagne Mont-Emilius, alors que de 2001 à 2008, dans le cadre de l’organisation fonctionnelle du Consortium des collectivités locales de la Vallée d’Aoste, il a été le référent du Secteur concernant le gouvernement du territoire. En 2008, il est élu pour la première fois au Conseil de la Vallée: il se présente sur la liste de l'Union Valdôtaine, mais vers la fin de la Législature il constitue, avec ses collègues Laurent Viérin et Luciano Caveri, le groupe Union Valdôtaine Progressiste, en quittant ainsi l'UV. Au cours de la XIIIe Législature, il a été Président de la Commission "Affaires générales", dont il a démissionné lorsqu'il a adhéré au nouveau groupe politique du Conseil. Aux élections du 26 mai 2013, il a été confirmé Conseiller régional, en se présentant sur la liste Union Valdôtaine Progressiste, en obtenant 996 voix. Du 5 juillet 2013 au 7 juin 2016, il a recouvert la charge de Vice-président du Conseil de la Vallée. Le 7 juin 2016 il a été élu Président de l'Assemblée législative.

 



Election et fonctions du Président du Conseil

Le Conseil régional élit en son sein son propre Président.

Pour la validité de l'élection la présence des 2/3 au moins des membres du Conseil doit être acquise : s'il manque les deux tiers, l'élection est ajournée à une autre réunion qui doit se tenir dans les huit jours qui suivent, et au cours de laquelle l'assemblée procède à un nouveau vote, à la condition que la moitié plus un des membres du Conseil soient présents.

Le Président est élu au scrutin secret, à la majorité absolue des conseillers.

Si la majorité absolue des suffrages exprimés n'a pas été acquise aux trois premiers tours du scrutin, au quatrième tour est élu le candidat qui a obtenu le plus grand nombre de suffrages : en cas d'égalité, le plus âgé est élu.

Le Président représente le Conseil, le préside et en est l'orateur officiel. Il convoque le Conseil, ouvre, suspend et lève les séances, veille à leur ordre, donne la parole aux conseillers, dirige et modère les débats, impose l'observation du règlement, présente les questions, annonce le résultat des scrutins, organise les débats et veille à leur bon déroulement.

En un mot nous pouvons dire que le Président du Conseil exerce le pouvoir de " police à l'intérieur du Conseil ".

Le Président est assisté par les deux vice-présidents et les deux secrétaires du Conseil, qui collaborent avec lui et le remplacent en cas d'absence ou d'empêchement.

En cas de cessation des fonctions du Président, pour une raison quelconque, la Présidence est attribuée à un vice-président. L'ordre de préséance est déterminé par la date d'élection ou, à égalité de date, par le nombre de suffrages obtenu ; en cas de parité de suffrages, c'est le Conseiller le plus âgé qui a la préséance. Il convoque le Conseil pour l'élection du Président, dans les huit jours qui suivent le début de la vacance.

Les deux secrétaires du Conseil ; ils assistent à tour de rôle le Président pendant les travaux du Conseil ; ils donnent lecture des procès-verbaux des séances et des actes dont il faut informer le Conseil ; ils contrôlent les opérations de vote et surveillent la rédaction des procès-verbaux des réunions du Conseil.