Consiglio Regionale della Valle d'Aosta
Info Conseil

Comunicato n° 95 del 9 febbraio 2018

Deuxième édition du Conseil des Jeunes Valdôtains

Le délai pour le dépôt des candidatures est fixé au 18 mars 2018

L'intelligence artificielle et le tourisme de montagne seront les thèmes à la une du Conseil des Jeunes Valdôtains, la simulation parlementaire organisée par les jeunes pour les jeunes, avec le soutien de l'Assemblée législative valdôtaine et la collaboration de l'Université de la Vallée d'Aoste, qui se réunira pour la deuxième fois à Aoste du 30 juillet au 3 août 2018.

L'initiative a été présentée aujourd'hui par les représentants de l'association "Conseil de Jeunes Valdôtains", Sabrina Petey, Giuseppe Grassi et Roberta Sapegno à la présence du Président du Conseil de la Vallée et des membres du Bureau de la Présidence.

Le Président du Conseil régional a exprimé l'honneur de réitérer le soutien à cette initiative, qui valorise la francophonie valdôtaine et qui a remporté, lors de la première édition, un bon succès de participation et une qualité très élevée de débats.

Le Conseil des Jeunes Valdôtains, qui se base sur le modèle de l'Assemblée législative valdôtaine, s'adresse à 40 jeunes, âgées entre 18 et 28 ans, qui pendant cinq jours découvriront le processus législatif et les rouages de la démocratie parlementaire.

Les apprentis Conseillers, qui sont au nombre minimum de 25 et maximum de 35, représenteront la région autonome fictive de Valcéjinie et seront appelés à travailler sur deux projets de loi fictifs. Parmi eux, deux jeunes joueront le rôle d'Assesseurs, deux celui de Présidents de Commission et quatre seront nommés Chefs de groupe. Ils franchiront les étapes législatives en travaillant en Commission où ils auront la possibilité d'analyser les textes proposés, les modifier et les débattre, pour ensuite les discuter en plénière avant d’exprimer leur opinion finale par le vote. Les Conseillers seront divisés en Groupes pour que les participants apprennent à travailler de commun accord, pour proposer des amendements ou poser des interpellations, et afin de rendre le tableau de l’instance parlementaire régionale le plus complet possible. 

En plus des Conseillers, le jeu de rôle prévoit aussi un participant qui exercera les fonctions de Secrétaire général du CJV et quatre qui se glisseront dans la peau de journalistes pour gérer la communication.

Cette année aussi le CJV aura une allure internationale grâce à la participation de trois délégations venant du Québec, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Jura suisse, dans la continuité de l'Entente de coopération interparlementaire du Conseil de la Vallée avec les Parlements de ces deux dernières entités.

Le CJV veut ainsi être un moment de formation allant au-delà des seuls mécanismes institutionnels du Conseil de la Vallée, pour une pleine prise de conscience des enjeux d’être citoyens, à commencer par la découverte d’autres visions et la remise en question de ses idées.

Tout jeune valdôtain, ayant entre 18 et 28 ans au 30 juillet et étant motivé à participer à cet évènement, pourra poser sa candidature à partir d’aujourd’hui, vendredi 9 février, et jusqu'au 18 mars 2018, directement sur le site du Conseil des Jeunes Valdôtains (www.conseiljeunesvaldotains.vda.it). Les critères pour la participation sont les suivants: être résident ou être né en Vallée d'Aoste (ce critère ne s'applique pas si on est étudiant à l'Université de la Vallée d'Aoste car deux places leur sont réservées); ne pas être un élu au sein d'une collectivité publique (Conseil communal ou régional).

L’idée d’une simulation de l’instance parlementaire valdôtaine est née de la participation de quelques jeunes au Parlement Jeunesse Wallonie-Bruxelles et au Parlement Francophone des Jeunes de l'APF, grâce aux liens internationaux du Conseil régional. Ainsi quelques alumni se sont réuni en mai 2016 pour former l’association "Conseil des Jeunes Valdôtains" dont le but est de promouvoir la connaissance des institutions régionales en donnant aux jeunes la possibilité d’exprimer démocratiquement leurs idées.

 

SC